La grippe AH1N1 dans World of Warcraft?

11

Posted by Pascal | Posted in Consommateurs, Marketing | Posted on 11-11-2009

Tags: , , ,
 

Est-ce possible de retrouver une pandémie dans un jeu vidéo identique à la réalité?

World of warcraft corrupted blood plagueSelon l’étude de 2008 écrite par Ned Kock¹, les jeux vidéo multi-joueurs en ligne pourraient devenir des plateformes électroniques pratiques pour effectuer des études sur une population virtuelle mais qui représente assez fidèlement la réalité.

En fait, 2 plateformes étaient analysées dans cette étude : Second Life et World of Warcraft. J’ai seulement considéré World of Warcraft dans mon billet étant donné que c’est un des jeux les plus populaires à travers le monde. Second Life n’est pas une petite plateforme non plus mais je crois que WoW est plus présent dans nos vies nord-américaines.

Le but de l’article avait 3 sous-objectifs: Connaître l’utilité des mondes virtuels, savoir ce qu’ils pouvaient apporter au commerce électronique (e-commerce) actuel (B2C et C2C) ainsi que de savoir, à l’aide d’études valides, quels sont les comportements des utilisateurs sur les plateformes de collaboration électronique (e-collaboration).

D’après l’article de Kock, le jeu World of Warcraft a pour but de faire oublier le vrai WoW logomonde aux joueurs et de leur fournir une immersion totale dans les jeux multi-joueurs. Les joueurs des mondes virtuels apparaissent comme des avatars qui sont des représentations du joueur. Malheureusement, certains joueurs de World of Warcraft tend à présenter des signes flagrants de dépendance aux expériences de la vie virtuelle et de la mêler à leur vie réelle.

Quel est le lien entre la grippe AH1N1 et World of Warcraft? Je crois que vous me voyez venir. En fait, un événement du nom de Corrupted Blood Plague a fait son apparition sur les serveurs de WoW. Cet événement était en fait une maladie/virus qui infectait les personnages des joueurs et tuait instantanément les joueurs un peu plus faibles. Le vidéo l’explique bien :

Des événements comme celui du Corrupted Blood Plague apporte des bénéfices réels. En fait, cet événement ressemblait beaucoup à une épidémie du monde réel qui affectait les personnages des joueurs qui l’attrapaient et ces mêmes joueurs infectaient leur entourage. Blizzard Entertainement a contenu ce virus dans une seule région virtuelle du jeu et les chercheurs se sont intéressés au potentiel du jeu pour étudier les comportements humains face à une épidémie. Cela tombait en même temps qu’une épidémie en 2002 : le SARS.

Ce que nous vivons actuellement par rapport à l’épidémie de la grippe AH1N1 est très similaire à ce cas, voire identique en ce qui concerne les comportements des joueurs de World of Warcraft car l’effet d’une épidémie se produit surtout lorsque la communauté est assez forte. La progagation du virus est donc plus facile lorsque les gens sont constamment entouré dans la communauté.

Pensiez-vous que les compagnies comme Blizzard pouvaient faire des études directement avec sa population de joueurs?

¹Kock N., E-Collaboration and E-Commerce In Virtual Worlds: The Potential of Second Life and World of Warcraft, International Journal of e-Collaboration, 2008 (4:3)

À propos de l'auteur


Pascal Fredette est l'amalgame d'un marketeur extraverti et d'un geek solitaire. Leader dans l'âme, il a poussé ses études à la maîtrise en commerce électronique. Junkie de la technologie, le concept du Web 4.0 est pour lui une idéologie bien représentative de notre futur.

Commentaires (11)

RT @pfredette La grippe AH1N1 dans World of Warcraft? http://bit.ly/1kyWLQ #jeuxvideo #jeux

Sans infliger des déaventage au joueur. Blizzard devrais mettre un code et créé une fausse pandémie complettement invisible pour les joueurs. Avec les stats de cette pendémie il pourais l’offrir a des chercheurs pourquoi pas?

Les créateurs essaient tout le temps de faire en sorte que les jeux vidéos ressemblent à la vraie vie. On a juste à penser au “splash” de sang, au combat où le joueur a un oeil au beurre noir, etc. Mais de là à pousser et créer un virus qui affecterait les avatars de la même manière dont on est affecté par la H1N1. Je me demande bien s’ils vont créer un “centre de ressourcement” pour être protéger contre le virus et combien de temps les avatars devront attendre pour recevoir le traitement… humm…

RT @pfredette: La grippe AH1N1 dans World of Warcraft? http://bit.ly/1kyWLQ #jeuxvideo #jeux

@Yarek
Je n’avais pas pensé à cette hypothèse et peut-être qu’ils font déjà des tests comme ça actuellement, who knows!
En même temps, utiliser l’aspect humain dans les études est très important aussi donc cela pourrait se faire de manière théorique initialement et par la suite, pratique comme avec le virus déjà employé…

@Gaelle
C’est vrai que la voie des jeux vidéo est de plus en plus de créer une réalité mais virtuelle… Les concepteurs tentent autant que possible d’associer ce divertissement à la réalité, donc à ce qui pourrait être possible dans la vie de tous les jours!

Le centre de ressourcement a surement été créé pendant la pandémie du virus dans World of Warcraft. En fait, les joueurs ne voulaient surement pas être contaminés donc il devait y avoir des lieux pour ne pas y être infectés.

Dans tous les cas, il existe beaucoup de joueurs plus ou moins dépendants de WoW donc les tests sont plus facilement envisageables qu’un jeu qui tente de s’établir et qui n’a pas fait ses preuves encore… Je crois donc qu’il est donc possible d’étudier la société réelle à partir de sociétés virtuelles existantes…

Personnellement, si cela peut nous aider à comprendre notre manière d’agir en société et donc d’améliorer les recherches scientifiques, j’ai absolument rien contre ça! :)

Bah, selon moi, c’est juste des trucs pour faire mourir ton bonhomme plus rapidement et te rendre accro parce que tu veux te rendre plus loin.

hahahaha j’aime ton point de vue Gaelle :)

[...] la santé qui se penche actuellement sur les bénéfices qu’il pourrait y tirer. Par exemple, une recherche sur le comportement des joueurs représentaient de manière instructive le comportement réel d’une personne. [...]

Écrire un commentaire

Additional comments powered by BackType